Programmation

LES OPÉRETTES : DÉDÉ
Osez l'opérette au Sébasto

LES OPÉRETTES : DÉDÉ

Dimanche 05 février 2017 à 17h00

L’intrigue amoureuse de Dédé pourrait se résumer ainsi : Dédé aime Odette mais est aimé secrètement par Denise, elle-même poursuivie par les assiduités de Leroydet et courtisée par Robert qui finira amant d’Odette dont le mari, Monsieur Chausson, reste obsédé par... son magasin de chaussures !

Flashback...

André de la Huchette, dit Dédé, est un jeune homme fortuné et en quête d’amour. Afin de conquérir les faveurs d’Odette, et sur la demande de cette dernière, il achète un magasin de chaussures qui servira de couverture pour accueillir leurs rendez-vous galants. Dédé ignore que le magasin, en faillite, appartient en réalité à Monsieur Chausson, le mari d’Odette. Ne voulant pas que Dédé se rende compte de la supercherie, cette dernière lui fait croire qu’elle est la femme du préfet de police.

Entre temps, le meilleur ami de Dédé, Robert Dauvergne, fait son apparition. flambeur, joueur, c’est ruiné qu’il arrive dans la boutique. Au nom de leur indéfectible amitié, Dédé lui propose de devenir gérant de son magasin !

Installé dans la place, Robert décide de faire la cour à Denise, ancienne dactylo de Monsieur Leroydet, notaire, et à présent première vendeuse du magasin de chaussures, elle-même folle amoureuse de Dédé...

Un véritable Vaudeville dans la tradition des portes qui claquent !!!

• Réservations

Théatre Sébastopol : 03 20 54 44 50

Points de vente habituels


Vous aimerez certainement...

LE NOUVEAU TESTAMENT

LE NOUVEAU TESTAMENT

Nous sommes dans les années 30, un médecin rédige un nouveau testament

qu’il destine à son notaire. Il y expose les raisons qui l’ont conduit à modifier

ses dispositions antérieures : la découverte de l’infidélité de son épouse.

 

Il glisse le testament dans une poche de son veston. Lors de l’essayage d’un

nouveau costume chez son tailleur, il va oublier ce veston en partant avec

le nouveau. Le soir, l’attendent à son domicile, son épouse, un couple d’amis

et leur fils qui ont été conviés à dîner et qui s’interrogent sur son retard.

 

Un employé du tailleur rapporte alors le veston et le remet sans explication

au valet de chambre. Ce veston remis d’une manière qui apparaît comme

mystérieuse augmente l’inquiétude de l’épouse qui craignant un suicide,

fouille les poches du veston et y trouve le testament. 

Bien que celui-ci soit adressé au notaire elle l’ouvre et ces quatre personnes vont découvrir ce dont elles n’auraient pas dû avoir connaissance du vivant du médecin.

 

Gardons le suspense pour ceux qui ne connaîtraient pas l’une des pièces

les plus vachardes de Sacha Guitry. Ce dernier avait lui-même endossé le

rôle de l’époux qui considère l’adultère comme « le seul moment agréable

de toute son existence » au Théâtre de la Madeleine, en 1934. 

L’auteur dit que la vérité est parfois bonne à dire et, bon gré mal gré, peut-être faut-il

s’en accommoder. A son habitude, il bouscule au passage les conventions

sociales, égratigne les méfaits du mariage et vante les bienfaits du divorce

31 décembre 2019
HATE LETTERS

HATE LETTERS


12 janvier 2020